La page Facebook de Marie-Antoinette

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

"- Bonjour Géraldine Duboz, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis professeur d’histoire-géographie-éducation civique dans un petit collège rural du Haut Jura. Je suis très impliquée dans l’enseignement par les TIC, en étant notamment membre du groupe TICE HG de l’académie de Besançon.

- Vous travaillez avec vos élèves sur de faux profils Facebook, pouvez-vous nous expliquer en quoi cela consiste ?

Ce travail a eu lieu à l’occasion du thème de 4e sur la Révolution française. Les élèves, par groupes, devait travailler la biographie des acteurs de la Révolution (Robespierre, Napoléon, Louis XVI…). Ils disposaient de liens sélectionnés par mes soins mais pouvaient aussi effectuer des recherches libres (avec un peu d’aide de ma part). Le faux profil facebook impliquait de trouver des renseignements sur le personnages (dates, lieu de résidence, famille, amis, centres d’intérêt, image du personnage et de ses connaissances) mais aussi de sélectionner les 8 moments les plus important de sa vie pour remplir un faux "mur" facebook.

- Quels sont les intérêts pédagogiques de cette activité ? 

Quand on demande une biographie d’un personnage, la tentation est très grande pour les élèves de faire un "copier-coller" depuis internet, notamment depuis wikipédia. Ce qui n’a aucun intérêt pédagogique, les élèves ne retenant rien des personnages à étudier.
Dans le cas de ces faux Facebooks, ils sont obligés de sélectionner les informations pour remplir les informations du profils, et les "mises à jour" du mur du personnage. Il est donc impossible de faire du copier-coller. Ils s’en vite rendu compte, d’ailleurs.
Ainsi, ils ont retenu beaucoup plus de choses des personnages car les informations étaient limitées dans les profils, et simplement énoncées. Pas de long copier-coller dont on ne retient rien.

- Pourquoi le choix de ce support Facebook ?

Je me suis rendu compte que les élèves de 4e sont majoritairement présents sur Facebook (environ 90-95% des élèves). Et ceux qui n’ont pas de profil Facebook connaissent quand même le réseau social (par les amis, les profils des grands frères ou soeurs…).On avait déjà travaillé sur les réseaux sociaux en éducation civique (notamment avec le jeu 2025exmachina), notamment sur l’image qu’ils donnent d’eux sur les réseaux sociaux (quelles images publier ? à destination de qui ? quel avatar choisir ? etc). C’est un sujet qui les intéresse beaucoup, qui correspond à leur quotidien.
Se demander quels auraient pu être les profils des acteurs de la Révolution les a plutôt bien motivé. Mais ce n’est pas une recette miracle : certains n’ont pas beaucoup travaillé, ainsi qu’ils l’auraient fait pour un travail plus classique.

- D’une manière plus générale, comment envisagez-vous l’éducation au Web2 de vos élèves dans le cadre du collège ?

Cette éducation au web2 est essentielle, mais malheureusement peu de collègues s’y intéressent. Nos élèves vivent au quotidien avec le web2 : il faut les accompagner qu’il s’approprient ces outils, qu’ils en exploitent toutes les possibilités. Et pas seulement stigmatiser les pratiques posant problème (droit à l’image, harcèlement…), ce à quoi se limite généralement cette éducation au web2.

Caroline Jouneau-Sion a publié des travaux faits par ses élèves sur Google Doc
Des exemples en philosophie présentés par François Jourde 
Un exemple avec Robespierre fait par les élèves de Géraldine Duboz en version pdf et en version diaporama

Introduction et sommaire du dossier "éducation au Web2"
 
About these ads

6 réponses à “La page Facebook de Marie-Antoinette

  1. Dommage pour les fautes.
    Marie-Antoinette qui parle et qui dit "je suis condamné en 1792 à être incarcéré" … je ne savais pas qu’elle était un homme ;)

    • Ce travail était fait en autonomie par les élèves qui devaient se corriger et améliorer leur travail seuls. Un délai était prévu et ils étaient ensuite évalués. Cette copie d’écran présente donc le travail à la fin du délai imparti. Il y a donc des fautes comme des erreurs et parfois des inexactitudes ou des oublis. Comme dans une copie d’élève de 4e.
      En classe, on a rectifié les erreurs les plus importantes.

  2. Bravo pour votre lecture attentive !
    Cela montre que ce travail a bien été fait par un élève et pas en copier/coller. Peut-être que les captures d’écran ont été faites avant les dernières corrections…

  3. Madame Duboz est ma professeur d’histoire et c’est ma classe qui a réalisé ce travail. J’ai adoré faire cela ! C’est beaucoup mieux que les biographies à écrire ou l’on retient rien . ( comme Madame Duboz l’a dit. ) et puis personellement , j’adore facebook , donc faire des faux profils facebook m’a bien plu !
    Alison.

  4. Ping : ESPE Rouen Gr18 » Blog Archive » INTERNET : savoirs et apprentissages·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s