Blog de classe et TNI chez les tout petits

 

Des élèves retrouvent les mêmes images sur une bande et posent des bouchons dessus.

Caroline Coudé-Gouiffès après avoir été maître E en RASED a repris une classe de toute petite section et petite section (TPS/PS) il y a deux ans. Elle cherche à intégrer les nouvelles technologies dans sa classe et partage ses expérimentations sur Internet.

Aujourd’hui j’utilise un blog de classe, dans un cadre institutionnel, proposé par la mairie de Rennes.

J’avais commencé à utiliser un blog en regroupement d’adaptation lorsque je travaillais en RASED. Cela me permettait alors de donner du sens aux activités de remédiation que je proposais à mes élèves (production d’écrit) et de créer du lien entre les élèves que je suivais dans les différents villages où j’intervenais.

Je suis revenue en classe l’année dernière dans une école en RRS dans un quartier avec de nombreuses familles d’origine étrangère. La maîtrise du français parlé n’est pas la même pour tous et la plupart des enfants sont bilingues. L’acquisition du langage est logiquement un objectif premier de notre projet d’école.

Il m’a semblé tout de suite essentiel d’instaurer une relation de confiance, passant par les échanges, avec les familles, en montrant « comment ça peut se passer » dans une école maternelle française.

Comme tous les enfants ne parlent pas français chez eux, ils acquièrent, avec difficulté pour certains, le lexique et la syntaxe française.

J’ai donc commencé par mettre en ligne toutes les comptines et chansons utilisées en classe. Comme ça, les enfants peuvent chanter en famille à la maison : en effet le support cahier n’est pas adapté pour des parents qui ne savent pas lire le français. Les enfants retrouvent ainsi le même texte et les mêmes illustrations que dans le classeur de classe que nous utilisons en regroupement et qu’ils savent utiliser seul ou par petit groupe en autonomie. J’ai enregistré les chansons mais je pense que dans les plus grandes classes, on pourrait enregistrer les élèves.

J’ai ensuite mis en ligne le lexique découvert  en classe (quelques mots suite à une activité de jardinage, le lexique sur les maladies), j’ai commencé à enregistrer les enfants qui énonçaient juste les mots.

J’ai également mis des photos puis des vidéos des activités réalisées en classe. En début d’année, ces photos rassurent les parents : ils voient leurs enfants en train de jouer et apprendre avec le sourire (n’oublions pas qu’ils laissent parfois leur enfant en pleurs le matin en classe, c’est donc réconfortant pour eux d’observer que tout va bien).

Puis un TNI est arrivé dans ma classe en janvier dernier…

J’ai alors laissé le TNI allumé en permanence : les élèves y accédaient librement avec une seule contrainte, être seul sur la petite estrade se situant devant et les autres assis derrière. Ils ont commencé par expérimenter la barre d’outils, par faire des dessins libres. Puis j’ai enchaîné avec des activités crées avec Notebook (logiciel fourni avec Smart). J’ai la chance d’avoir un mari informaticien avec lequel nous avons commencé à créer des logiciels libres correspondant à mes besoins pédagogiques. J’ai filmé les élèves, pour mieux observer par la suite leur attitude face au TNI et pour donner à voir une utilisation du TNI en maternelle (je voulais aussi remercier par ce biais les élus et l’Inspection et leur montrer qu’ils avaient fait un bon choix d’investir en maternelle).

ARRIVÉE DU TNI DANS LA CLASSE

Comme quelques familles n’ont pas internet chez eux, je laisse le blog sur le TNI en libre accès le matin à l’accueil. Les enfants montrent à leurs parents ce qui s’est passé dans la classe la semaine précédente (je mets à jour le blog le WE).

En regroupement, nous utilisons le blog pour sélectionner les chansons et comptines que nous chantons ce jour-là. Et nous commentons les photos.

Depuis quelques jours, nous travaillons sur un album « méli-mélo chez les indiens » de Martine Perrin (dans le cadre d’une animation « les petits bouquineurs »). Comme ce livre fait référence à un univers totalement étranger aux enfants, il me fallait pouvoir leur montrer des images explicites…

J’ai donc sélectionné préalablement des vidéos que j’ai insérées dans le blog. Je n’avais plus qu’à me connecter comme d’habitude et nous avons pu décrire et commenter ce que nous avons vu. J’en ai profité pour faire un travail sur l’oral. J’ai noté tout ce que les élèves disaient. Puis à la fin je le leur ai lu avant de rappeler ces orateurs un par un pour les enregistrer. Tout un travail sur la prononciation se fait alors. Dès que la phrase est enregistrée, on l’écoute, et on valide si c’est bien compréhensible. Je n’ai plus qu’à insérer ces phrases sur le blog un peu plus tard et nous pouvons consulter à tout moment le résultat de ce travail. Les élèves deviennent ainsi de plus en plus acteurs sur le blog et n’oublions pas qu’ils ont entre 2 et 4 ans !!!

Je fonctionne avec ce blog depuis cette rentrée 2011. Je me suis rendu compte progressivement des possibilités et je pense que l’année prochaine, je serai plus ambitieuse dès la rentrée…

Mon prochain objectif : trouver le partenariat nécessaire afin que les parents qui n’ont pas internet ou qui ne savent pas lire le français puissent consulter le blog dans un endroit défini avec de l’aide. C’est en cours de réflexion.

Nous avons bien observé les escagots pour bien les dessiner…

Les enfants, tout comme dans le cahier de vie traditionnel, aiment regarder les photos sur le blog. Ils commentent, évoquent, communiquent entre eux… ils se rappellent… comme Shaïn ces derniers jours qui se souvient avoir eu l’escargot sur la main et qui raconte à nouveau ce qui s’est passé à ce moment-là.

Les quelques parents qui osent laisser un commentaire sur le blog sont enchantés.

Ils apprécient avant toute chose de voir leur enfant en  photo, comme les parents d’Evan : « Nous sommes tout à fait d’accord avec les parents de Marwa : quelle bonne idée de partager tous ces moments avec nous ! Et c’est vrai que c’est sympa de pouvoir regarder toutes ces photos et vidéos ensemble. Bref, un grand merci… » ou la maman de Shain : « Je trouve ce blog très intéressant, c’est génial de pouvoir voir ce que font nos enfants pendant la journée d’école. C’est vraiment dommage que Shain ne veuille pas me raconter ses journées et ses activités. »

Mais ils voient également l’utilité des comptines en ligne, comme la maman de Marwa : « Bonjour je voulais vous dire que c’est toujours bien ce que vous faites bien entendu. Quand Marwa entre à la maison, elle apprend à sa petite soeur de 2 ans les comptines a compter … Et sa sœur sait compter jusqu’à 5 grâce à Marwa et elle chante les comptines grâce à votre blog c’est un moment très sympa à les voir jouer tout en apprenant. Merci. »

Ils commentent aussi les fichiers sons comme les parents de Dayann : « Nous avons visualisé avec les enfants le fichier sur les animaux. C’est très intéressant comme méthodologie d’apprentissage pour les enfants. Dès que nous avons ouvert le fichier, Dayann s’est mis à crier en prononçant les noms des animaux. »

Ou les vidéos que nous regardons et commentons en classe et que les enfants peuvent regarder à nouveau à la maison avec leurs parents… Voilà ce qu’en dit la maman de Yasmine…  « J’aimerais bien être une souris pour vous voir vous et les enfants dansant comme les indiens, ca doit être très marrant je pense que Yasmine ça va l’amuser de danser cette danse traditionnelle indienne.»

Et pour finir, un bel hommage qui ne fait que m’encourager à poursuivre cette aventure : par les parents de Dayann : « Madame, vous faites un travail remarquable qui nous donne envie en qualité de parents d’apprécier. C’est vrai que votre devoir est d’enseigner les enfants mais vous n’êtes pas obligée de déployer autant d’efforts afin de nous mettre au courant ou/et de nous faire vivre pleinement le quotidien de nos enfants au sein de votre classe. Je pense que tout parent dont l’enfant a la chance de vivre cette belle « aventure » se réjouit. Nous parents, nous ne pouvons que vous encourager dans sur vos idées créatives et ingénieuses. Nous vous remercions infiniment et surtout nous vous disons : bravo ! »

En conclusion, ce blog prend toute son importance à mes yeux grâce aux commentaires des parents et aux échanges qu’il initie lors de l’accueil en classe le lundi matin…

Article de Caroline Coudé-Gouiffès, retrouvez son travail sur le blog de sa classe

Introduction et sommaire du dossier « éducation au Web2″
About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s