Quid des pratiques numériques des jeunes ?

Si nous restons convaincus que l’éducation au Web2, dans l’idéal, devrait se faire à l’occasion d’une utilisation régulière en classe, accompagnée par les enseignants, on est encore loin du compte et de nombreuses propositions d’interventions ponctuelles sur le numérique auprès des élèves fleurissent. Là il convient d’être prudent car certains organismes, ou parfois quelques animateurs de ces organismes, proposent des interventions non adaptées voire contre-productives qui stigmatisent, diabolisent… or on sait bien que cela ne peut que pousser nos élèves à encore plus cacher leurs pratiques au lieu de les interroger. J’ai eu la chance d’être invitée à assister à une séance très intéressante sur les pratiques numériques des élèves en lycée professionnel qui me semble bien éviter les écueils de ce type d’exercice…

Nous sommes à Malakoff, au lycée professionnel Louis Girard, il est encore en travaux et va être magnifique à la prochaine rentrée (spacieux, lumineux, bien agencé…), les élèves sont vifs, sereins, taquins, sympathiques et talentueux (il faut voir leurs réalisations !) L’intervenante choisie par l’équipe de direction est quelqu’un qu’ils connaissent : il s’agit de Nathalie Paquet. Elle a travaillé au centre de création numérique, le Cube d’Issy-Les-Moulineaux, et a élaboré le contenu de la séance à laquelle je vais assister avec Ludovic Le Chequer directeur adjoint de l’ESCAL de Vanves. Elle vient de monter son entreprise, UrbanExpé, qui propose des jeux urbains multimédia et des chasses aux trésors numériques. Il s’agit donc d’une professionnelle du numérique connue localement pour la qualité et la pertinence de ses interventions.

Nous voilà dans une salle équipées en ordinateurs, et Nathalie entame la séance en demandant aux élèves ce qu’ils font sur Internet. Les réponses fusent : “Facebook, écouter de la musique, regarder des films, Skype…” au fur et à mesure les sujets de discussion viennent des élèves eux-mêmes : “on télécharge la musique, sinon c’est trop cher”, “quand c’est gratuit on n’a pas le droit”… et Nathalie apporte des éléments : “Deezer c’est gratuit et légal pourtant. Savez-vous comment c’est financé ?” elle lève la confusion “gratuit = illégal” et “payant = légal”, sans jamais juger, en apportant de l’information et en posant de nouvelles questions : “Si tout le monde télécharge gratuitement, comment les artistes vont-ils vivre ?” Même si l’un des élèves répond “Ce n’est pas mon problème” on sent que la question est entendue… Pour entamer la discussion autour de Facebook Nathalie utilise une vidéo amusante “Facebook dans la réalité” qui s’avère être un excellent lanceur… “C’est Facebook en face” “Il s’est fait avoir” puis “Il faut réfléchir avant de publier”, “Il y en a qui cliquent sur “j’aime” pour n’importe quoi”, “Faire l’idiot pour les copains c’est pas pareil que d’être filmé et de le retrouver sur Facebook”, « On a une règle entre nous : rien ne sort de la classe sans autorisation »… ils racontent ce qui leur est arrivé, ce qui arrive à d’autres qui “ne font pas gaffe” Nathalie les interroge alors sur ce qu’on peut faire. Les élèves pensent en premier à ce qu’il est possible de faire en cas de problème (régler la question à l’amiable, alerter, signaler…) et Nathalie les questionne ensuite sur ce qu’il est possible de faire en préventif. C’est parti pour un réglage en direct des paramètres Facebook ! Chaque élève qui le souhaite peut se connecter sur son compte et on y va : “Qui peut écrire sur mon mur ?” “Ai-je communiqué mon numéro de téléphone ?” “Si oui, je le laisse ou je l’enlève ?” “Comment suspendre mon compte ? le supprimer ?…” L’un des élèves connaît très bien tous les paramètres et m’épate !
Je ne détaillerai pas toute la séance, vous trouverez le Live-Tweet plus complet que j’en ai fait dans ce Storify. Ces deux heures ont été très riches, Nathalie en partant de ce qu’apportaient les élèves, a su les amener à s’interroger, leur a donné des repères (sans moralisation), leur a indiqué des outils qu’ils ne connaissent pas, des solutions possibles, des pistes à explorer.
L’échange s’est ensuite poursuivi pendant le repas avec la direction, et quelques professeurs dont la documentaliste avec l’évocation de l’opportunité de lever les filtres empêchant l’utilisation des réseaux sociaux au CDI, intéressant mais à réfléchir pour que cela apporte quelque chose aux élèves.

Et vous ? Avez-vous vécu ou mené des interventions de ce type auprès d’élèves ? Qu’en avez-vous pensé ? Qu’est ce que les élèves semblent en avoir retiré ?

À vos commentaires !

Image : Happy Go Lucky 163 Flickr
 

Introduction et sommaire du dossier “éducation au Web2″

About these ads

Une réponse à “Quid des pratiques numériques des jeunes ?

  1. Pingback: Interventions au collège et au lycée | Urban Expé·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s