CLAIR : 105 collèges et LP expérimentent la déréglementation !

Annoncé en conclusion des Etats Généraux de la sécurité, le programme CLAIR concernera 105 établissements dans 10 académies. Une circulaire parue tardivement en juillet, après les affectations, est censée préciser le dispositif. Il ne s’agit pas de donner plus d’autonomie et d’initiative aux équipes, mais bien à leur chef, aussi bien en matière de projet éducatif que de choix des personnels.
Si cette année seuls les postes vacants peuvent donner lieu à une sélection sur profil par le chef d’établissement, dès la rentrée suivante, il semble que seuls les personnels adhérant au projet pourront rester. Quant aux « préfets des études », enseignants ou CPE, la circulaire indique que leur service est défini par le chef d’établissement. Sur quelles bases ? En suivant quelles règles ? Mystère ! Mystère également sur les avantages dont pourraient bénéficier les personnels en matière de rémunération ou de déroulement de carrière !
Si on voulait décourager les bonnes volontés, au ministère, on ne s’y prendrait pas autrement.
Quand on pense que ce programme est appelé, selon le ministre, à servir de modèle à la nouvelle politique d’éducation prioritaire, on a froid dans le dos !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s