Enseignants, vous ne tiendrez pas longtemps dans une optique de transmission de connaissances !

Je viens d’assister à une conférence organisée pour des collèges de l’agglomération elbeuvienne (du pôle de proximité elbeuvien de la CREA, techniquement parlant pour un prof d’HG…). Je craignais un discours lénifiant sur le socle commun, sa mise en oeuvre, sa validation, mais je n’ai pas été du tout déçu du voyage (qui a consisté à traverser la Seine). Le développement de Dominique Raulin a éclairé, structuré et conforté ma « pensée » et mes (débuts de) pratiques concernant le travail par compétences.

Publié avec l’aimable autorisation de l’auteur Anthony Lozac’h

Parmi les idées qui m’ont particulièrement plu, celle de distinguer très clairement l’évaluation du socle (le livret personnel de compétences) du travail par compétences, celle d’affirmer que la transmission des savoirs n’est plus au coeur de notre métier, ou encore celle de porter un regard nécessairement nouveau sur les élèves (et on ne parle pas seulement de la bienveillance des professeurs envers les élèves ou de leur souci de les faire réussir). Dominique Raulin s’exprime avec une liberté de ton d’un pédagogue reconnu et averti qui porte un regard critique et engagé sur le socle commun, mais surtout sur l’apprentissage par les compétences, qu’il place au coeur des enjeux éducatifs actuels. Je me suis régalé des nombreuses anecdotes de l’auteur, de ses métaphores filées (ha, le maître-nageur !), qui ont rendu son powerpoint vivant et incarné (qui ont fait du powerpoint le simple squelette qu’il ne devrait être qu’à chaque fois, et non un pauvrepoint…). Parfois, ce sont carrément des digressions [vous les reconnaîtrez ainsi dans le texte].
Pour reprendre l’auteur, la tâche s’annonce immense, et pour reprendre une rengaine de Jean-Michel Zakhartchouk, un collègue formateur du CRAP, il faut aussi faire preuve d’humilité face aux compétences. C’est peut-être ainsi qu’il faut comprendre la dernière réponse de Dominique Raulin aux questions de l’assistance…

Bonne lecture ! Prévoyez le temps, ce n’est pas un article adapté à une communication de blog (il paraît qu’il ne faut pas dépasser 5000 signes…). Ceci est un compte-rendu de conférence pris consciencieusement mais qui peut peut-être contenir des approximations. Pour ceux qui ont assisté, merci de corriger et n’hésitez pas à réagir à cet article.

Lire la suite

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s