Projet spectacle de danse au collège

Qu’est ce qui a été à l’origine de la création de ce spectacle de danse ?

L’atelier danse a été créé il y a 6 ans. Chaque année, nous participons aux championnats académiques de danse UNSS, avec 3 qualifications aux championnats de France. Dans le cadre de l’UNSS, la chorégraphie présentée ne doit pas excéder 8 minutes, ce qui implique de nombreuses contraintes au niveau des choix artistiques.
Cette année, j’avais besoin de changement et surtout l’envie de faire « autre chose », mais également, permettre aux élèves de vivre une nouvelle expérience, ne pas se limiter à 8 minutes sur scène. Et aussi, par cette occasion de montrer leurs compétences aux collégiens, aux habitants Lurons, ainsi qu’à leurs proches.
La création d’un spectacle a toujours habité mon esprit et j’ai longuement hésité à relever ce défi.

À travers le titre « Le passages », quel(s) message(s) essentiel(s) voulez-vous faire passer au public ?

Le titre « Le passages », au pluriel n’est pas anodin. Je me suis inspirée de mon histoire, mon passé.
C’est d’un voyage initiatique qu’il s’agit. Le thème choisi se décline en plusieurs tableaux d’un jour à l’autre, d’un chapitre au suivant en un combat permanent avec la vie avec in fine l’espoir sous forme de seconde chance.

En effet, il y a plusieurs étapes dans la vie. Ne sommes-nous pas que de simples passagers ?

Les 8 tableaux sont les suivants :
Des demi-pointes à l’autre côté
L’amour ne tient qu’à un fil
Le temps qui s’écoule
Les oiseaux « la Métamorphose »
Issue de secours
Reflets décalés
Hors de moi : La folie
Seconde chance

L’objectif était de transporter le public à travers ces différents tableaux. On passe du classique au contemporain, de l’amour à la rupture, de la naissance à l’envol, la liberté avec toutes les émotions qui s’y mêlent.

Quel mode de fonctionnement avez-vous choisi pour l’organisation des répétitions ? Et pourquoi ?

Nous avons répété tous les jeudis de 15h à 17h, créneau disponible dans l’emploi du temps des élèves.
Quand c’était possible, nous répétions également les mercredis après-midi dans le cadre de l’association sportive. Néanmoins, c’était de loin de suffire afin de créer un tel spectacle. Alors sous le régime du volontariat, à chaque séquence de vacances scolaires, je mettais en place une répétition de 10h à 17h.

Quelles évolutions majeures, depuis le mois de septembre, avez-vous perçues dans l’accompagnement du groupe d’élèves ? À quoi les attribuez-vous ?

Les évolutions sont multiples. En effet, certains élèves ne se connaissaient pas en début d’année, il y avait des personnalités très différentes, et des niveaux très hétérogènes en danse.
Il a donc fallu permettre à chacune et chacun puisqu’il y avait un garçon, de trouver sa place et de pouvoir s’exprimer sans gêne. Au fur et à mesure, j’ai senti une réelle complicité, cohésion, partage, écoute entre les élèves qui s’installaient. Les progrès ont été perceptibles à chaque séance : meilleure synchronisation, mémorisation, humilité (car différents niveaux techniques). Assiduité, engagement, implication, responsabilité, plaisir sont des mots clés qui définissent cette année.
De plus, ils ont réussi à habiter leurs mouvements, et non plus seulement à réciter ce qu’ils avaient appris. J’ai été très touché par leurs qualités d’interprétations, et leurs efforts réalisés au niveau de l’expression de leurs visages.
Il est certain que le professeur joue un rôle important, impulse cet élan, dans l’accompagnement du groupe d’élèves. Tout en respectant le fil conducteur du spectacle, j’ai laissé le libre arbitre aux élèves en leur permettant d’apporter leur contribution à la concrétisation de cette création. Choix des textes, des thèmes des différents tableaux, écriture du programme, de l’affiche du spectacle, des photos. Cet espace était nécessaire pour que chaque élève prenne conscience de mon investissement, et il était primordial qu’ils participent à leur manière à ce projet.

Quels sont les autres acteurs qui ont contribué à la réussite de la représentation ? Sous quelle forme ?

Plusieurs acteurs ont contribué à la réussite de ce spectacle. Tout d’abord, Monsieur Imbert Philippe, professeur d’atelier en SEGPA, avec l’aide de ses élèves nous ont construit nos décors : 3 portes en bois sur roulettes. De plus, Madame Perrier Alice, professeur d’arts plastiques s’est également investit dans l’aventure en réalisant une bande vidéo mise sur le site du collège, ainsi que la réalisation de l’affiche du spectacle. À la régie, un élève de troisième, Marius Coutherut, et Julien Rochat animateur au centre culturel et social de Lure, ont assuré avec maîtrise la partie technique. Madame Denise Ferreira, voisine d’une élève, couturière qui a réalisé quelques costumes. Notre fils Titien, âgé de 10 ans, arrivé en quart de finale à la coupe de France de karaté en Kata cette année, a appris aux élèves un de ses katas, qui figure dans le dernier tableau du spectacle. Champion Léane, qui a prêté sa voix pour l’enregistrement vocal de tous les textes.
Enfin, le collège a financé intégralement le spectacle.

Envisagez-vous de donner suite à ce spectacle ? De quelle nature ?

Le 6 juin, lors de la représentation de la chorale, du club guitare et des danses espagnoles à l’auditorium de Lure, nous avons pu présenter quelques tableaux du spectacle.
Lors de la journée des savoirs faire du collège, le 6 juillet, les élèves pourront également présenter d’autres tableaux au gymnase Brosset de Lure.
Aujourd’hui, je suis dans l’attente d’une réponse afin d’investir les souterrains du Lion de Belfort cet été.

Joanne SINS Professeur d’EPS
au collège Jacquard de LURE
Académie de BESANCON

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s