Une journée de l’élégance en collège…

éléganceLa mise en place de la première journée de l’élégance en 2014 est liée à un certain nombre de constats de départ. Pouvez-vous nous les faire partager ?

Il était manifeste que les élèves n’avaient pas une bonne image de leur collège et bien souvent d’eux-mêmes. Par ailleurs la relation avec les adultes était compliquée pour beaucoup : les incivilités, les violences, les exclusions de cours récurrentes, les punitions fréquentes en étaient une illustration.
Il fallait créer quelque chose qui permette de changer de regard sur soi et sur son collège mais également de se voir autrement afin d’apaiser le climat. L’idée d’un projet qui rassemble l’ensemble de la communauté scolaire autour des valeurs républicaines a germé. L’élégance parle aux élèves véhicule l’estime de soi et fédère, invite chacun à faire quelque chose, visible à l’extérieur, dans la mesure du possible, pour accompagner une élégance intérieure faite de respect des règles, de solidarité, de courtoisie et de délicates attentions. Je me souviens de cette phrase que j’ai affichée et qui à mon sens résume cette démarche : « parfumons nos intentions de délicates attentions »

Quels sont les principaux objectifs poursuivis à travers ce projet : En direction des élèves ? en direction des adultes de la communauté éducative ?

L’objectif était de favoriser l’acquisition des compétences sociales et civiques et l’engagement citoyen des élèves car leur implication est fortement sollicitée à travers plusieurs projets. C’est donc un projet transversal qui permet de lutter contre les violences, les comportements sexistes et de favoriser l’estime de soi et la culture de l’ambition.
Par ailleurs, le fil conducteur de ce projet est cette phrase de Sacha Guitry : « le luxe est une affaire d’argent, l’élégance une question d’éducation ». Cette citation nous montre que l’élégance n’est pas la chasse gardée des fortunés, mais concerne chacun de nous, indépendamment de son statut social.
Pour les adultes, l’objectif était de valoriser leur engagement, de renforcer les liens et de développer le sentiment d’appartenance à une communauté. Mais cela supposait d’accepter de se voir autrement.
Pas forcément une évidence pour tout le monde…
Enfin à long terme, le pari de ce projet était d’installer l’élégance dans la conscience des élèves et dans leurs comportement et nous avons ponctué cette journée par un lâcher de ballons et par cette phrase : « la journée de l’élégance, c’est tous les jours ».

Cette action a entraîné un partenariat avec le mouvement « Colibri » ? Quelle est la philosophie de cette association ? Quel message pour les élèves ?

Nous nous sommes en effet inspirés du mouvement Colibri et de son Fondateur Pierre Rahbi dont le message est universel et tout à fait accessible aux élèves. C’est ce qui en fait tout l’intérêt.
La légende du colibri, c’est l’histoire de cet oiseau qui à lui seul avec quelques gouttes d’eau mises dans son bec s’activait pour éteindre l’immense incendie dans la forêt. Et lorsque le tatou agacé par cette agitation dérisoire le lui fit remarquer, le Colibri lui répondit : « je fais ma part »
En définitive pour les élèves, cela signifie que si chacun fait sa part, c’est-à-dire respecte les règles, est attentif aux autres et à son environnement, en étant solidaire et bienveillant alors nous pouvons vivre ensemble et nous pourrons surmonter des épreuves.
L’année suivant nous avons fait imprimer cette phrase sur la première page de tous les carnets de liaison afin que ce projet et ce message accompagnent les élèves tout au long de leur année scolaire.

Le déroulement de cette journée a permis la réalisation de plusieurs expositions. Quels sont les thèmes qui ont été mis en valeur ?

Il y en a plusieurs en effet car l’idée d’élégance est résolument bienveillante et pacifique.
250 élèves encadrés par une enseignante d’Arts plastiques ont réalisé une immense exposition affichée dans le hall d’entrée qui s’intitulait : « les terriens donnent rendez-vous aux extra-terrestres pour une journée de l’élégance ». Les élèves avaient pour consigne d’utiliser des objets de la vie courante destinés à être jetés pour créer un extraterrestre élégant issu de leur imagination.
Je vous laisse imaginer la grande variété des productions !
Vous seriez surpris de constater que les extraterrestres ne sont pas forcément pour nos élèves des petits monstres verts et hideux.
Cette démarche nous invitait simplement à dépasser nos préjugés pour nous laisser surprendre par une autre vision de l’autre.
En support à cette exposition j’avais proposé cette phrase : « accepter l’autre avec son élégance est une belle œuvre de tolérance ».
Le thème mis en valeur était la tolérance.

Nous avons au collège plusieurs élèves médiateurs qui ont été formés par ma collègue CPE qui est à l’origine et référente du dispositif au collège depuis une dizaine d’années. Les médiateurs ont monté une exposition pour expliquer leur démarche et parler de leur engagement.
C’est l’idée d’engagement qui était mise en valeur.

Une enseignante de SVT a réalisé avec plusieurs élèves une exposition sur le petit déjeuner pour valoriser ce moment clé de la journée au cours duquel on s’offre un moment de bien-être et de détente. C’était également l’occasion de valoriser l’équilibre alimentaire et la santé.
Le thème mis en valeur dans cette exposition était l’estime de soi, car l’élégance c’est aussi prendre soin de soi.

Une autre exposition était consacrée à la lutte contre le cancer avec comme thème mis en valeur la solidarité, car l’élégance implique aussi de s’intéresser à ceux qui souffrent.
Cette action s’est réalisée en partenariat avec l’association « perspective contre le cancer »

Un autre temps fort a porté sur l’organisation de rencontres originales. De quoi s’agit-il exactement ?

En début de matinée, nous avons distribué à tous les élèves des bracelets à l’effigie du drapeau tricolore sur lesquels figurait l’inscription : « j’adopte l’élégance ». Cette initiative a permis une première rencontre autour de valeurs républicaines et suscité un sentiment d’appartenance.

Les jardiniers de la ville de Beauvais ont rencontré une vingtaine d’élèves pour un immense atelier de compositions florales qui par la suite ont été offertes au personnel du collège.
L’élégance c’est offrir quelque chose de soi gratuitement.

Les lycéens d’un lycée professionnel sont venus pour présenter leurs filières, parler de l’élégance dans le milieu professionnel, pour favoriser la découverte de certains métiers et encourager l’élaboration d’un projet chez certains collégiens

Les délégués de classe ont rencontré la sénatrice maire de Beauvais pour un petit déjeuner suivi d’une séance de questions réponses sur l’engagement et les difficultés rencontrées par l’élue dans son parcours et l’exercice de son mandat. Ces questions ont été préparées par les élèves avec l’aide des CPE mais uniquement pour la reformulation de certaines

Pas de journée de l’élégance sans spectacle ! Demandez le programme…

Dans l’après-midi nous avons proposé un immense spectacle dans le gymnase du collège. Nous avons invité les parents d’élèves, nos partenaires (MDS, éducateurs, IFEP…) et plusieurs élèves de maternelle du réseau REP+ accompagnés de leur enseignante.

Le spectacle se composait :

  • D’un Slamréalisé par un enseignant de Français avec ses élèves
  • D’un lip-Dub
  • D’une chorégraphie d’élèves de troisième
  • D’un spectacle de cirque élaboré par la troupe de cirque « la batoude » avec des élèves de sixième et leur professeure de SVT dans le cadre du projet « bouge ».

Le spectacle s’est terminé par la remise des récompenses aux élèves impliqués et le résultat d’un concours de dessins sur l’élégance.

En quoi la coordination de ce projet vous semble-t-elle rejoindre les spécificités du métier de CPE ?

L’acquisition des compétences sociales et civiques par les élèves fait partie de nos missions et l’animation éducative en est le vecteur. Cette démarche vise la transmission des valeurs républicaines de tolérance, de respect des règles, de solidarité, de mixité de lutte contre les discriminations. Dans le cadre de la journée de l’élégance, nous avons par exemple remarqué que les filles s’habillaient majoritairement en jupe ou en robe alors qu’elles osent moins habituellement pour éviter d’être la cible de propos grossiers.
Ce projet invite les élèves qui y participent à faire quelque chose pour donner du sens et une consistance aux valeurs républicaines en donnant une image positive d’eux-mêmes qui, nous l’espérons, rejaillira sur leurs performances scolaires et leur comportement.
Cette démarche n’est pas spécifique au métier de CPE mais je crois que le cœur de notre métier, notre compétence, notre connaissance des élèves et du terrain, nous donnent une forte légitimité pour impulser des projets citoyens et fédérateurs.
Mais ce type de projet n’a de sens que si la direction de l’établissement y croit et donc, accompagne et s’implique.
Enfin, s’il n’est pas nécessaire d’obtenir une adhésion de tous les adultes il suffit de quelques-uns pour amorcer une dynamique susceptible d’entrainer d’autres. Et quand je parle d’adulte j’inclus les agents dont le rôle éducatif est pour moi une évidence.
Je terminerai en disant que contrairement aux apparences, avec très peu de moyens ce projet est tout à fait accessible. Il ne faut néanmoins pas se priver de solliciter nos élus (députés, maire…) pour un accompagnement financier en mettant en perspective la portée citoyenne du projet.

Harry Boutrin, CPE
Collège Henri Baumont, Beauvais

Pour voir le livret de la journée de l’élégance c’est ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s