Atelier d’écriture collective

Atelier d’écriture collective

Il s’agit d’un atelier hebdomadaire par groupe de 3 ou 4 qui permet aux élèves de produire un texte au propre en moins d’une heure.

  1. Découverte en groupe classe des différents types de texte et d’écriture qui seront traités dans ces ateliers : contenus, structure, vocabulaire à apporter …sur une à deux semaines.
  2. Ateliers tournants sur 5 semaines : un groupe de 3 à 4 élèves par types de texte.
  • Utilisation d’un modèle (découvert en classe la semaine précédente), d’images, d’aides et correction de la copie entre pairs et par l’enseignant au fil de l’eau.
  • Le texte de chacun des groupes devra être écrit au propre sur une grande feuille en moins de 40 minutes.
  • Soit en fin de séance, soit en différé les textes sont lus par un ou plusieurs membres du groupe. Ce moment est suivi d’une critique « positive » des auditeurs.
  • Les textes sont ensuite affichés en classe ou dans le couloir. Ils pourront servir de modèles et d’aides potentielles pour les futurs groupes.
  • Différents types d’écrits peuvent être travaillés dans ce type d’atelier : description, portrait, récit (écrire le début, écrire le milieu, écrire la suite …), histoire à partir d’une image, poésie, lettre, texte à enrichir.

De nombreuses compétences sont travaillées entre pairs :

  • Utiliser des outils d’écriture (fiche de réécriture, modèle, vocabulaire en lien avec le texte à écrire…)
  • Travailler en groupe
  • Relire et retravailler son texte
  • lire correctement à l’oral
  • Avoir une critique constructive
  • Argumenter

 

L’avantage de cet atelier est que c’est un moment de production effectif, l’enseignant perd moins de temps sur la correction. Le fait que les mêmes types de textes reviennent chaque semaine permet que les élèves s’y habituent et produisent plus facilement au fur et à mesure que les semaines passent. Plusieurs types d’écrits sont travaillés sur une période. Même si c’est un travail collectif, chaque élève acquiert des compétences individuelles qu’il faudra évaluer en temps voulu. La lecture en fin de séance permet un moment d’échanges autour des différentes productions.

Sur une classe de 25 élèves, on peut imaginer 4 groupes de 4 et 3 groupes de 3 élèves. Si l’on numérote ces groupes de 1 à 7 et que l’on travaille 5 types d’écrits nommés A, B, C, D et E ; on pourra travailler les ateliers sur 5 semaines avec la distribution suivante :

Type d’écrits

Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5

A

1 et 6 5 4 3

2 et 7

B

2 et 7 1 et 6 5 4

3

C

3 2 et 7 1 et 6 5

4

D

4 3 2 et 7 1 et 6

5

E 5 4 3 2 et 7

1 et 6

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s