Redonner l’envie d’apprendre. Merci Serge Boimare !

“Une école qui permettrait à tous ses élèves, même aux plus faibles d’entre eux, de continuer leur progression dans la réussite […] ferait beaucoup pour améliorer son efficacité et son image.
Non seulement elle atténuerait les inégalités de départ qui se creusent au fil des années, mais elle réduirait aussi très vite les problèmes qui gênent son fonctionnement.

Les échecs, les décrochages, les oppositions, les incivilités – qui nous préoccupent tant – seraient forcément diminuées.”

C’est par couvces mots que débute l’ouvrage de Serge Boimare paru en février dernier chez Dunod qui s’intitule “Retrouver l’envie d’apprendre – Comment en arriver à une école de la réussite pour tous ?
L’auteur des grands classiques de la pédagogie que sont “L’enfant et la peur d’apprendre” (3e édition en 2019) et “Ces enfants empêchés de penser” (2ème édition en 2016) nous livre ici une forme de synthèse de ses précédents ouvrages et des pistes pratiques pour leur mise en œuvre.

Le livre s’ouvre par un cas concret, l’histoire de Jérémy.
Ce Jérémy, tous les enseignants l’ont déjà croisé : troubles du comportement, pas d’engagement dans le travail, des difficultés qui ne lui permettent pas de “suivre”, des avertissements et des sanctions sans effets et une famille qui soutient le discours du jeune.
Le postulat que défend Serge Boimare, c’est que Jérémy est un élève “empêché de penser” qui, si l’on n’y prend garde, ira d’ici peu grossir les rangs des décrocheurs. Et que les sanctions proposées dans ce genre de cas ne peuvent qu’aggraver les choses car elles ne font que renforcer les stratégies d’évitement qu’il a mises en place face à l’école pour au final renforcer l’échec scolaire de ce jeune.

La solution proposée par Serge Boimare, celle qu’il a développée dans ses précédents ouvrages, est donc d’apporter à Jérémy ce dont il a besoin pour sortir de la spirale négative dans laquelle il s’est enfermé : le nourrissage culturel et l’entraînement à l’expression.
Ce qui est passionnant ici, c’est de suivre en sa compagnie la trajectoire de ce jeune et de sa famille. En s’appuyant sur les grands textes classiques (contes, fables, récits mythologiques, initiatiques…), il nous montre comment la fréquentation de ces textes permet à l’enfant décrocheur d’enrichir ses représentations, de s’initier à l’activité réflexive pour défendre son point de vue et de pouvoir s’intéresser à autre chose qu’à lui même.

Un ouvrage qui se veut pratique et qui propose directement des supports à utiliser et leur exploitation possible.

À ne pas manquer !

Serge Boimare : Retrouver l’envie d’apprendre – Comment en arriver à une école de la réussite pour tous ? Dunod – février 2019. Broché, 144 pages, . ISBN-13: 978-2100789481

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s