Pour des enfants confinés mais sereins…

wood-people-creative-hand-298825Comme notre billet précédent “Préserver son bien-être psychologique pendant le confinement”, celui-ci s’appuie sur les recommandations de spécialistes, les références exactes sont précisées à la fin de ce texte.

Ces recommandations s’adressent plutôt aux parents, mais il est utile que les enseignants chargés de la continuité pédagogique les connaissent afin d’adapter leurs propositions d’activités aussi en fonction de celles-ci. Gardez bien en tête que pour pouvoir soutenir et accompagner vos enfants, il faut commencer par veiller à suffisamment prendre soin de vous.

Tout comme vous, vos enfants vivent une situation inédite et anxiogène, leur quotidien est perturbé et les proches qui les entourent ne sont pas au top de la sérénité, voici donc ce qui peut les aider :  

  • Écoutez ce qu’ils ressentent, invitez-les à s’exprimer : discussion, dessin, carnet de confinement… et verbalisez que c’est normal qu’ils se sentent inquiets, frustrés, anxieux vu la situation
  • Limitez leur exposition aux informations à propos de l’épidémie (télévision, réseaux sociaux) qui pourraient favoriser la peur ou la panique, il vaut mieux reformuler avec des propos adaptés à leur âge et leur sensibilité les informations essentielles, sans leur cacher la gravité de la situation mais sans en rajouter (on évite BFMTV en boucle par exemple)
  • Encouragez les questions sur la situation actuelle, clarifiez la désinformation ou les malentendus sur la façon dont le virus se propage, admettez toutes les incertitudes qui demeurent, refaites un point avec eux régulièrement et à chaque fois que la situation évolue
  • Aidez-les à garder le contacts avec leurs proches non confinés avec eux et leurs copains, pour cela SMS, réseaux sociaux, jeux vidéo en ligne avec chat ou échange oral, téléphone, visio… doivent être autorisés (en fonction de l’âge évidemment)
  • Favorisez tout ce qui maintient un lien avec leurs activités provisoirement suspendues (école, activités sportives et artistiques…)
  • Offrez leur du confort et un peu de patience supplémentaire surtout au début, après de nouvelles habitudes vont se prendre et faciliter les choses
  • Planifiez avec eux l’emploi du temps et les différentes activités, réajustez quand c’est nécessaire 
  • Gardez des horaires cohérents et réguliers de repas et de sommeil et prévoyez des activités apaisantes et réconfortantes avant le coucher
  • Proposez des activités amusantes et agréables qui ont déjà fait leurs preuves pour surmonter des moments stressants et inventez-en d’autres
  • Incluez les enfants dans les tâches quotidiennes : rangement, ménage, lessive, cuisine… ils peuvent ainsi contribuer à l’effort commun dans cette période compliquée pour tout le monde   
  • Modifiez vos activités quotidiennes pour répondre à la réalité actuelle de la situation et concentrez-vous sur ce que vous pouvez accomplir, il est inutile de vouloir tout gérer de front, tout de suite, de façon optimale
  • Modifiez les attentes et les priorités pour vous concentrer davantage sur ce qui donne un sens, un objectif ou un sentiment d’accomplissement.
  • Accordez-vous et accordez-leur des pauses face au stress de la situation
  • Essayez de contrer les croyances auto-réalisatrices et de les remplacer par des pensées positives : “on est enfermés, on va tous devenir fous” par “on reste chez nous pour permettre aux soignants de sauver des gens”
  • N’oubliez pas que vous êtes un modèle pour vos enfants, la façon dont vous gérez cette situation stressante avec calme et pragmatisme les aidera à faire de même

Le service de pédopsychiatrie de l’hôpital Robert Debré propose de nombreuses fiches pratiques pour aider les parents à répondre aux besoins de leurs enfants pendant le confinement, on y trouve abordé par exemple : les bagarres entre frères et sœurs, le grignotage, la gestion des écrans, l’organisation des activités scolaires… et aussi les enfants ayant des besoins particuliers (autisme, troubles du langage, anorexie…)

Le collectif NousToutes propose des conseils et activités chaque jour à destination des familles “Confinement & parentalité – prévention des pétages de plombs”, n’hésitez pas à indiquer d’autres ressources ou aides en commentaire et à nous partager votre organisation et vos astuces.

Source : “Parent/Caregiver Guide to Helping Families Cope With the Coronavirus Disease 2019 (COVID-19)” (Guide des parents / soignants pour aider les familles à faire face à la maladie du coronavirus 2019) – NCTSN (The National Child Traumatic Stress Network)

Photo de Markus Spiske provenant de Pexels

Une réponse à “Pour des enfants confinés mais sereins…

  1. Une réflexion vraiment intéressante, positive, simple, efficace, à la portée de tous les adultes en fonction de l’âge de ses enfants . Bravo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s