« Agir pour l’école » contourne la résistance des enseignants en passant par les parents !

Les enseignants se rebiffent comme à Créteil ? Les études scientifiques ne montrent pas une efficacité éclatante de sa méthode de lecture ? Qu’importe… fort de son intuition, l’Institut Montaigne persiste, IL A FORCÉMENT RAISON !

En fait s’il n’y a pas de résultats probants, selon Laurent Cros, ce n’est pas parce que la qualité de sa méthode serait en cause mais juste parce que les enseignants ne la suivent pas assez bien ni assez complètement… et encore heureux ! En effet, comme nous l’expliquions déjà il y a 2 ans dans cet article, suivre la méthode d’ « Agir pour l’école » à la lettre c’est imposer aux élèves, dès la maternelle, des temps d’exercices quotidiens répétitifs intensifs par petits groupes et, parallèlement pour les autres enfants de la classe, cela signifie de longs moments en autonomie. Tout enseignant sait que cela n’est pas de l’apprentissage efficace mais relève du pur dressage behavioriste !

Donc, après avoir contraint des enseignants à mettre en œuvre sa méthode miracle (pénible et qui ne marche donc pas) avec le soutien actif du ministère et de certains DASEN, l’Institut Montaigne ne se laisse pas abattre… il va s’adresser directement aux familles ! 

Comment cela se passe-t-il ? Comme d’habitude avec « Agir pour l’école » la plus grande opacité règne… ce projet n’est même pas mentionné et encore moins expliqué sur leur site. C’est en nous basant sur le peu qu’en dit l’ex-directeur Laurent Cros et sur les informations recueillies par ToutÉduc que nous avons quelques éléments. Dans cette interview Monsieur Cros affirme contourner ainsi la résistance (sic) des enseignants : « En nous appuyant sur le numérique et sur les parents. Nous en avons fait l’expérience à petite échelle à Calais, en confiant des tablettes à des parents pendant l’été, la moitié ont suivi à la lettre les consignes sur l’usage de la tablette numérique et ils ont obtenu en deux mois les résultats auxquels les professeurs n’étaient en moyenne pas parvenus en quatre mois. » On le croit évidemment sur parole !
Par ailleurs, ToutÉduc nous apprend que l’opération « Un été pour préparer le CP » est confiée à « Agir pour l’école » dans au moins 2 départements du nord pour l’été à venir. Des tablettes seront confiées aux parents qui seront donc chargés d’administrer les séances de phonologie à hautes doses à leur enfant avec à la clé la promesse d’une année de CP réussie. Évidemment, les familles ciblées sont celles de milieu défavorisé et on se demande toujours si derrière l’argument « ce sont leurs enfants qui en ont le plus besoin » on n’a pas surtout l’idée que ce sont les familles les plus confiantes et les moins à même de consulter les résultats décevants pointés par les rapports et les études.

Notons en passant que la tablette numérique ne rend ni moderne, ni ludique, ni surtout efficace, ce qui n’est rien d’autre qu’une méthode archaïque reposant sur de la pure syllabique rabâchée et automatisée de type « papa fume la pipe ».

Donc, pendant que des familles défavorisées vont mettre en œuvre des « vacances apprenantes » à base de « bourrage de crâne phonologique », d’autres vont laisser leurs enfants se détendre, jouer, découvrir des activités, faire des sorties et développer, sans même avoir à y penser parce que cela fait partie de leur contexte culturel, leur curiosité et leur envie d’apprendre.

Quand les enseignants refusent une méthode, sauf à être sous la contrainte, et qu’en plus il n’y a pas de preuve de sa pertinence et de son efficacité… il faut l’abandonner, cesser de la financer et de la promouvoir. On est bien loin de l’approche basée sur les preuves scientifiques telle qu’affichée par le ministère et cet acharnement via les familles est simplement INADMISSIBLE !

Édit du 4 juin 2020 : nous avons pu récupérer grâce au SNUipp le document de présentation ci-dessous qui détaille l’opération qui surfe clairement de façon opportuniste sur la crise Covid19.

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Nos autres articles sur le sujet :
Les élèves de maternelle ne sont pas des robots !
Qu’y a-t-il dans le protocole de lecture d’ « Agir pour l’école » ?
Le protocole qu’ « Agir pour l’école » veut cacher

2 réponses à “« Agir pour l’école » contourne la résistance des enseignants en passant par les parents !

  1. Vous écrivez « En fait s’il n’y a pas de résultats probants ce n’est pas parce que […] »
    Alors là, je suis bouleversifiée. Je croyais que le SeUNSA hurlait à l’agression réactionnaire à chaque fois que l’on demande des résultats probants aux idéologues de la classe inversée, de la ludification pédagogique, et de la coconstruction apprenante…

    Qu’est-ce qui vous arrive ? C’est le confinement ?

    • Merci pour votre commentaire qui nous donne l’occasion de clarifier notre positionnement et nos valeurs.

      Tout d’abord ce que vous citez et qui vous étonne venant de nous, est la position de Laurent Cros (comme indiqué dans l’article), il est donc évident que le SE-Unsa ne la partage pas !

      Ensuite nous rejetons clairement le scientisme qui prend souvent en ce moment la forme d’une instrumentalisation de résultats de la recherche à des fins d’imposition de « LA bonne méthode », ce qui est le cas ici avec Agir pour l’école.

      Au SE-Unsa nous savons qu’enseigner est complexe et nous faisons avant tout confiance aux enseignants, à leur professionnalité et à leur savoir-faire. Nous n’écartons pas pour autant les travaux de recherche, dans leur diversité (les neurosciences, oui, mais aussi la sociologie par exemple) nous les lisons, nous en rendons souvent compte sur ce blog et dans nos diverses publications car ils peuvent nourrir la réflexion des praticiens que nous sommes et contribuer à notre développement professionnel.

      Enfin, concernant la classe inversée, qui est une démarche et non une méthode mécanique et figée comme celle d’Agir pour l’école, il existe des travaux scientifiques, la plupart en cours, qui sont très intéressants, notamment ceux de Marcel Lebrun. Nous vous invitons à en prendre connaissance ici et .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s