Initier au débat citoyen avec des questions sciences – société, interview

schema-coconstruction1

La pratique du débat (réglé, à visée philosophique, citoyen, contradictoire…) est au cœur des préoccupations actuelles de notre école de la maternelle au lycée.
Comment envisager ces débats ? les mener ? Que peuvent-ils apporter à nos élèves ? Sur quels sujets et à quelles occasions les faire débattre ?
L’association l’Arbre des Connaissances a une proposition très intéressante pour les lycéens (nous vous racontons une séance ici) interview
:

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

L’association l’Arbre des Connaissances a été créée en 2004 par des chercheurs souhaitant partager leur passion de la recherche et favoriser le dialogue sciences – société. Pour cela, nous mettons en place deux actions complémentaires : Les Apprentis Chercheurs grâce à laquelle des binômes de collégiens et lycéens sont accueillis tout au long de l’année scolaire dans des laboratoires de recherches, pour découvrir la démarche expérimentale par la pratique et Jouer à Débattre qui consiste en la mise à disposition gratuite de jeux de rôles pour adolescents, qui sont des supports de débats sur des questions sciences – société.

Comment vous est venue l’idée de créer “Jouer à débattre” ? Pour répondre à quels besoins ?

Le projet Jouer à débattre est né des expérimentations qu’avait permises l’étude MEDIASCIENCES, menée par le Ministère de la Culture et l’INSERM en 2011. Elle avait souligné le manque d’outils de mise en valeur et de support de médiation de la culture scientifique en bibliothèque de façon générale et pour les jeunes en particulier.

Le jeu de rôle est un bon moyen d’intéresser les jeunes, car il les implique dans l’action. Le débat faisant partie inhérente de la démarche scientifique, un jeu de débat est apparu comme un support innovant et pertinent de médiation autour de sujets sciences – société d’actualité.

Pour être au plus près, à la fois des centres d’intérêts et du niveau de connaissance des jeunes et des besoins des bibliothécaires, nos deux jeux ont été co-construits avec une classe de lycéens, leurs enseignants et une bibliothèque. Confiée ensuite à un concepteur de jeu, Romain Bonin, la base de données finalement constituée par les élèves a été transformée en scénario de jeu de rôle, facilement adaptable à tous les contextes (bibliothèque ou établissement scolaire).

À quel type d’élèves vous adressez-vous ?

Le jeu s’adresse à tous les élèves, à partir de 15 ans. Leur niveau scolaire ou leur filière importe peu : nous espérons qu’avec ce jeu ils réalisent que les questions science – société sont transdisciplinaires, qu’elles les concernent en tant que citoyens et qu’ils sont légitimes à s’y intéresser même si ils ne sont pas “bons en sciences”.

Pourquoi ce choix de mener les séances de débat dans des bibliothèques ?

Les bibliothèques sont le premier équipement culturel en termes de fréquentation. Gratuit et accessible à tous, ces lieux de culture et de vie sont en pleine mutation et deviennent également des lieux de rencontres et de débats. Nous avons souhaité donner un outil aux médiathécaires qui souhaitent remettre les sciences au coeur de la culture, dans un dialogue transdisciplinaire.

De plus nous espérons participer d’une dynamique d’animation culturelle, en créant des liens entre les établissements scolaires et les bibliothèques, et faire découvrir aux jeunes les équipements culturels de leurs quartiers.

Pour les enseignants qui le souhaitent les séances peuvent se jouer dans les établissements scolaires. Nous conseillons de contacter le bibliothécaire qui pourra tout de même apporter des ressources documentaires complémentaires.

Quel bilan tirez-vous des séances que vous avez menées ?

Le premier jeu est disponible gratuitement, en téléchargement sur le site www.jeudebat.com depuis 1 an et le premier bilan de diffusion est satisfaisant car les retours d’évaluation sont positifs. Les jeunes sont très majoritairement satisfaits du jeu, et les parties (toutes différentes car variables selon les groupes) se sont toutes bien déroulées. Selon les lieux, le jeu est accompagné de séances de recherches documentaires, le débat est prolongé, un scientifique est invité à rencontrer les jeunes joueurs etc.

Les retours des professionnels ont été très positifs et constructifs car ils nous ont permis d’améliorer notre Guide de l’animateur (également disponible gratuitement sur notre site). Les enseignants sont contents d’avoir un support transdisciplinaire et de pouvoir faire progresser leurs élèves à la fois en “savoir être” (prise de parole, écoute, confiance en soi) et en compétences (argumentation, nuances, et approche d’une question complexe).

Qui peut mettre en oeuvre votre jeu-débat ? Dans quelles conditions ? Avec quelles aides éventuelles ?

Les jeux JAD sont à la disposition des enseignants, bibliothécaires, animateurs ou médiateurs qui souhaitent susciter autrement l’intérêt des jeunes pour les sciences, développer leur esprit critique et les initier à la pratique du débat citoyen.

Ils pourront trouver sur le site internet un Guide de l’animateur, ainsi que des ressources en ligne, et notre chargée de diffusion (Camille Volovitch) est à leur disposition pour répondre à toutes leurs questions.

Comment aimeriez-vous que votre action se développe ? Comment peut-on contribuer ?

Nous souhaitons que les jeux soient utilisés par le maximum des professionnels intéressés. L’enjeu pour l’instant est donc surtout de les faire connaître et cette interview y participe ! Merci !

JAD from Fact. on Vimeo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s