LSU / LSUN foire aux questions

Qu’est-ce que le LSU ?

Le LSU regroupe en un seul document uniformisé, pour les cycles 2, 3 et 4, l’ensemble des bilans périodiques (les traditionnels « bulletins »), les bilans de fin de cycle et les différentes attestations légales (dont PSC1, ASSR, AER, ASSN).

Le Livret Scolaire Unique Numérique (LSUN) est la version numérisée du Livret Scolaire Unique.

Les bilans périodiques sont-ils des documents supplémentaires à produire ?

Les bilans périodiques constituent, comme les bulletins ou les livrets actuels, une synthèse pour communiquer avec les familles. Il ne s’agit pas d’un outil de suivi pédagogique des élèves. D’autres éléments peuvent toujours être communiqués en parallèle aux familles : « relevés de notes », « bulletins de compétences », « cahiers d’évaluation »…

Quand doit-on renseigner les bilans périodiques ?

Ces bulletins doivent être complétés à chaque fin de période (trimestre ou semestre au choix de l’établissement) ou lorsqu’un élève doit changer d’établissement.

Qu’est ce qui doit figurer dans les bilans périodiques ?

Pour les cycles 2 et 3, les bilans périodiques comportent les informations suivantes :

  • les principaux éléments du programme travaillés ;
  • les acquis, les progrès et les difficultés identifiés ;
  • le positionnement de l’élève (au primaire sous la forme de niveau de maitrise*, au collège sous la forme de notation chiffrée ou de niveau de maitrise* selon le choix de chaque enseignant) au regard des enseignements qu’il a reçus ;
  • les intitulés des projets mis en œuvre dans le cadre des parcours (PEAC, Parcours Citoyen, Parcours Éducatif de Santé, et Parcours Avenir à partir de la 6ème) ;
  • la mention des éventuelles modalités d’accompagnement mises en place (PAP, PAI, PPRE, PPS, Rased, ULIS, UPE2A, SEGPA à partir de la 6e).

Au collège, s’ajoutent les informations suivantes :

  • la mention des actions réalisées dans le cadre de l’accompagnement personnalisé (AP) et l’implication des élèves dans ces actions ;
  • la mention des activités menées dans le cadre des Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) en précisant les thématiques et les disciplines concernées ;
  • des éléments de la vie scolaire (demi-journées d’absences, justifiées et non justifiées par les familles).

En classe de 3ème, il est également fait mention des vœux et de la décision d’orientation.

Qu’est ce qui doit figurer dans les bilans de fin de cycle ?

Les bilans de fin de cycle indiquent :

  • le niveau de maitrise* des huit composantes du socle atteint par l’élève ;
  • une synthèse globale des acquis du cycle.

Quand doit-on compléter les bilans de fin de cycle ?

Ces bilans sont complétés en fin de CE2 (cycle 2), de 6e (cycle 3) et de 3e (cycle 4).

Cependant, il peut être utile de faire un premier bilan des acquis des élèves dans les différentes composantes du socle en fin de CE1, de CM2 et de 4e afin de permettre une remédiation dans la dernière année du cycle.

Combien de temps ces éléments sont-ils conservés ?

Les bilans périodiques sont conservés pendant toute la durée du cycle 2, puis pendant toute la durée du cycle en cours plus 1 an..

Les bilans de fin de cycle sont conservés jusqu’à la fin de la classe de seconde, moment où les données seront alors retirées définitivement de l’application.

Est-ce-que je peux continuer à utiliser mon logiciel habituel ?

Vous pouvez tout à fait utiliser votre logiciel habituel (Pronote, SACoche, Edumoov, Livreval, Cerise Prim…).

Ces logiciels doivent être mis à jour pour respecter le cahier des charges du Ministère de l’éducation nationale. Les données pourront ensuite être versées automatiquement dans LSUN à partir de février 2017 (si tout va bien).

Rappelons que ces logiciels doivent être configurés par leur administrateur pour s’adapter à vos pratiques pédagogiques (et non pas l’inverse !).

Est-ce que je vais devoir compléter tous les détails dans les bulletins de chaque élève ?

Non, bien sûr. Les éléments communs à tous les élèves (principaux éléments du programme abordés par exemple) seront remplis une seule fois pour une classe ou un groupe dans l’application LSUN.

L’administrateur LSUN (directeur d’école ou chef d’établissement) procède au paramétrage des groupes, des classes, des périodes, des parcours, de l’AP et des EPI selon les thématiques et les disciplines.
1

2

La plate-forme permet ensuite de procéder à des saisies collectives pour les éléments des programmes, les acquis, les EPI, les AP et les parcours. Ces informations seront automatiquement reportées sur tous les bilans des élèves du groupe ou de la classe, tout en restant modifiables individuellement (dans le cas d’un élève n’étant pas concerné par un ou plusieurs éléments par exemple).
3
4

Est-ce-que je vais devoir faire une double saisie pour que les informations apparaissent dans le LSUN ?

Non. Le transfert des informations renseignées dans votre application habituelle vers le LSUN sera faite par l’équipe de direction quand l’outil LSUN sera opérationnel. Ce ne doit pas être une préoccupation pour les enseignants, ni un travail supplémentaire.

Si vous ne disposez pas d’outil numérique pour produire des bulletins, vous pourrez les créer directement sur l’application LSUN.

Il n’y a de toute façon pas urgence à compléter le LSUN pour ce premier trimestre 2016/2017. Cela peut même être l’occasion d’organiser l’année en semestre.

————–

*Ces niveaux de maitrise des objectifs d’apprentissage sont les quatre niveaux qui figurent sur le bilan de fin de cycle : maitrise insuffisante, maitrise fragile, maitrise satisfaisante, très bonne maitrise.

Liens utiles :

Le LSUN sur Eduscol
L’arrêté sur le contenu du livret scolaire
Conseils et accompagnement du SE-Unsa explicités sur notre site national
Un tuto simple et clair fait par un collègue de l’académie de Lille

N’hésitez pas à nous partager via les commentaires les questions que nous aurions pu oublier…

52 réponses à “LSU / LSUN foire aux questions

  1. Bonjour,
    merci pour cette page très claire, j’y ai néanmoins relevé quelques imprécisions :
    – si on peut utiliser les notes à tous les niveaux, elles ne peuvent apparaître comme positionnement des élèves qu’à partir de la 6e.
    – si l’astérisque dans les bilans périodiques est ok, il faut un renvoi différent dans la partie sur les bilans de fin de cycle : ce ne sont pas les compétences mais les composantes du socle pour lesquelles un niveau de maîtrise est indiqué (autant ne pas multiplier les sens du mot compétence, il en a déjà assez), et les niveaux ne sont pas « non atteint », « partiellement atteint » etc. mais « maîtrise insuffisante », « maîtrise fragile », « maîtrise satisfaisante » et « très bonne maîtrise »
    – les bilans périodiques de la dernière année d’un cycle ne sont conservés que pendant la première année du cycle suivant

  2. Bonjour: utilisant pronote pour un bulletin avec compétences(plus de notes!)est-il possible de valider une compétence en faisant appraitre un A (acquis) au lieu d’un point vert (couleur) qui engendre des frais pour imprimer des bulletins en couleur. Si un élève veut candidater pour bac pro …etc, il devrait faire des copies en couleurs ce qui coûtera cher pour élèves désargentés!

    • Un paramétrage de Pronote permet de remplacer les pastilles de couleurs par des lettres (A+, A, B, C, ….). Pour rappel Pronote est un logiciel privé pour toute question le concernant le mieux est de s’adresser à la société qui le produit.

  3. Ce qui surprenant, c’est que lorsqu’on définit par exemple deux compétences à atteindre dans un domaine sur une période, il est impossible de les valider individuellement. On ne peut mettre qu’une croix et donc valider les deux compétences en bloc. Si un élève a atteint une compétence/connaissance et pas l’autre, où mettre la croix ?
    Je ne sais pas si j’ai été suffisamment clair.

    • Petite précision de vocabulaire, les enseignants évaluent des compétences (celles du programmes) qui seront attestées dans le bilan de fin de cycle. Votre question porte-t-elle sur les bilans de fin de cycle ou sur les bilans périodiques ?
      Sur les bilans périodiques, vous pouvez détailler exactement ce que vous voulez. Pour les bilans de fin de cycle, il faut effectivement être synthétique et se concerter avec les collègues qui auront évalué dans le même domaine du socle.

  4. Bonjour,

    Il s’agit du bilan périodique. Un exemple : Si en lecture et compréhension de l’écrit on choisit comme éléments du programme travaillés à évaluer :
    – Comprendre un texte
    – Pratiquer différentes formes de lecture
    il est impossible de valider par une croix chacune de ces compétences séparément. Il faut les évaluer en bloc (une seule croix possible). Si un élève comprend le texte qu’il lit lors de l’évaluation, mais qu’on a remarqué au cours des activités quotidiennes qu’il n’arrive pas à pratiquer différentes formes de lecture, où va-t-on mettre la fameuse croix : non atteints, partiellement atteints, atteints (puisqu’une compétence est atteinte) ?
    Merci.

    • Si une compétence attendue est attestée mais pas l’autre, on peut estimer que l’expression « partiellement atteinte » se justifie complètement.
      Cette évaluation « globale » d’une compétence correspond à la moyenne qu’on obtient lorsqu’on évalue avec des notes. Si un élève a 2/20 en orthographe et 18/20 en grammaire, on lui attribue une moyenne de 10/20 sans que cela pose problème…

      Votre commentaire soulève également une question d’ordre pédagogique et vous pouvez vous adresser à votre IEN ou votre IA-IPR qui est la personne la plus compétente pour vous répondre.

      • Il me semble qu’il aurait été plus conséquent que chaque compétence/connaissance dans un domaine soit évaluée individuellement.
        Les inspecteurs n’en savent pas plus que nous, les AFTICE (qui au passage, n’ont aucune reconnaissance institutionnelle) et nous laissent le plus souvent la charge de répondre aux questions des collègues sur le LSU).
        Merci.

        • Vous pouvez toujours détailler vos évaluations.
          Tout comme le détail des notes n’apparaissaient pas dans les bulletins périodiques auparavant, le détail des compétences évaluées n’apparaît pas dans le bulletin périodique.
          Vous pouvez également choisir, si vous êtes dans le second degré, de faire figurer une moyenne chiffrée sur le bulletin périodique.
          Par ailleurs, vous pouvez toujours, comme c’était le cas avant, joindre au bulletin un relevé des acquisitions des compétences détaillées, ou un relevé de notes.

          • Merci pour ces suggestions.
            Les AFTICE (Animateur Formateur TICE) travaillent dans le premier degré. Un AFTICE pour 60 à 70 écoles alors qu’il y a 4 CPC par circonscription (entre 20 et 25 écoles). Les enseignants ne sont pas près de rentrer dans l’ère de l’école du numérique.

            Pour en revenir à ma question, les quelques réunions sur le LSU que nous avons eues avec les directeurs des écoles élémentaires se sont toujours conclues par la demande de pouvoir valider chaque compétence individuellement. C’est ce que les IEN vont remonter au DASEN.

  5. A partir de quand le livret peut-il/doit-il être utilisé ?
    Peut-on s’en servir dès cette première période ?

      • Merci pour votre réponse.
        En fait nous le livret est opérationnel, nous nous le sommes approprié en équipe mais l’IEN nous demande de ne pas nous en servir avant avril en attendant un éventuel cadrage académique qui risquerait d’effacer toutes nos données…
        En attendant nous devons utiliser nos propres outils.

  6. Bonjour,
    Comment le lsu génére-t-il une note vers affelnet dans le cadre de l’orientation en fin de cycle 4 (sachant que des collèges vont choisir un positionnement « notes » et d’autres un positionnement « compétences » ? N’y a-t-il pas un risque d’inégalités entre les établissement ?
    Merci

    • Nous ne connaissons pas encore les adaptations affelnet aux nouvelles modalités d’évaluation, nous allons ré-interroger la DEGESCO sur le sujet.
      D’après nos infos il n’y aura pas de notes. Mais nous ne savons pas comment on fera pour les affectations dans des sections sélectives.
      La question des inégalités est une fausse question puisque les dossiers sont traités à partir du contrôle continu qui ne repose pas sur les mêmes évaluations.

      • Merci pour votre réponse.
        Je ne comprends pas votre remarque sur le contrôle continu. En effet, d’après ce que j’ai compris, tout sera basé sur le lsu, le contrôle continu correspondra donc aux bilans périodiques du lsu. Or suivant le choix des établissement « notes » ou « compétences » (la remontée des 2 étant impossible), il sera difficilement comparable… A moins d’utiliser le bilan de fin de cycle commun à chaque établissement.

        • C’est juste que le contrôle continu, est inévitablement différent de nature d’un établissement à un autre (aussi suivant les professeurs d’ailleurs) donc la question de l’égalité dépasse celle du mode d’évaluation avec ou sans notes.

  7. Bonjour, je n’arrive pas à éditer un bilan, une fois que je vérouille la consultation du bilan devient impossible et une fenêtre apparait en me signalant  » Une erreur inattendue est survenue, si le problème persiste veuillez prendre contact avec votre cellule d’assistance. ». pourriez-vous m’indiquer comment on fait pour contacter cette fameuse « cellule d’assistance »?

      • Merci, entre temps j’ai eu ma réponse (mais je ne sais pas comment on contacte la cellule d’assistance). En fait seuls les directeurs peuvent verrouiller définitivement les bilans et les éditer, c’est pour cela que je n’y parviens pas !!!!

      • Par contre je me demande : une fois que le directeur à verrouillé le bilan est-ce définitif ou bien peut-on (ou peut-il) encore le déverrouiller si besoin?

          • Nous avons toujours un problème pour éditer des bilans, certes le directeur peut verrouiller un bilan mais lorsqu’il cherche à l’éditer apparaït la même fenêtre que pour moi : « Une erreur inattendue est survenue, si le problème persiste veuillez prendre contact avec votre cellule d’assistance ». Quelqu’un peu me dire comment on contacte cette fameuse cellule d’assistance ???? Il ne reste plus que deux semaines pour rendre les bians de fin de trimestre !!

          • Le directeur de votre école ou à défaut votre IEN vont vous donner cette information.

        • A Strasbourg nous avons exactement le même problème. On nous demande de donner ces bulletins dès le premier trimestre et pourtant après l’avoir signalé depuis 15 jours, ce message d’erreur bloque l’édition des bulletins! ça promet

    • J’ai le même problème!!! On m’a donc conseillé de faire une version papier….et bien sûr on ne peut copier/coller les tableaux du LSU!!! Il faut donc tout refaire sur papier!! Des heures de boulot foutues en l’air!!!

      • Avant de tout refaire, peut-être inutilement, il vaut mieux contacter l’assistance d’abord. Le directeur, ou à défaut votre IEN, vous indiquera comment la joindre. Bon courage !

        • et d’ailleurs on peu éditer nous même sans passer par le directeur..; par contre je ne sais pas pourquoi certains domaines sont incomplets, par exemple les dernières lignes du domaine « étude de la langue » n’apparaissent pas… C’est bizarre…

  8. Bonjour,
    Comment les remplaçants peuvent-ils utiliser le LSU? J’effectue actuellement un remplacement long et je n’ai pas accès à la classe dans laquelle je suis…C’est mon école de rattachement qui est affichée. Merci

    • C’est un vrai problème en effet ! En l’état actuel des choses je ne vois pas d’autre solution que de demander au directeur de vous ouvrir une session sur son compte mais cela vous contraint à remplir le LSUN dans l’école.
      Nous allons soumettre ce problème à la DGESCO où nous avons rendez-vous en fin de semaine pour parler du LSUN.

    • Alors, voici les renseignements donnés par le ministère sur cette question. En fait dès lors qu’un remplaçant effectue un remplacement long son SRID doit être modifié par le DSI de l’académie ce qui donne un accès à l’école où il effectue son remplacement. Or il semble que certaines académies ne le fassent pas ! Des consignes vont être données mais il serait prudent de réclamer de votre côté que ce soit fait. En attendant, pour le 1er livret, cela va vous obliger à remplir le LSUN à l’école via le compte du directeur.
      Il ne faut EN AUCUN CAS confier ses codes à un collègue, car ce compte professionnel donne accès à votre mail, à votre espace iProf…

  9. Bonjour,
    notre établissement ayant fait le choix de se positionner avec un positionnement « note » dans le lsu, nous allons utiliser pronote pour la remontée vers le lsu (bilans périodiques). Savez vous s’il est en revanche possible de continuer à utiliser un autre logiciel (sacoche) pour l’import du bilan de fin de cycle ? Ce logiciel est en effet de notre point de vue beaucoup mieux adapté à l’évaluation par compétences que pronote (et c’est celui que nous utilisons actuellement). Merci.

    • A priori pas de souci, et Pronote et SACoche gèrent l’export vers le LSU… On ne pourra concrètement tester qu’à partir de février mais cela ne devrait pas poser de problème.

  10. Bonjour, Je dois être neuneu mais où dois-je me connecter pour le compléter? Une collègue m’a dit que la connection se fait sur Arena mais il n’apparait pas…

  11. Bonsoir,
    Question pratique et développement durable. Les LSU édités en pdf font fréquemment 3 voire 4 pages (avec parfois la 3e page qui est juste là pour la signature des parents). L’impression en mode livret (4 pages sur une feuille recto verso pour les non initiés) rend le LSU presque illisible (caractères trop petits). Le surcoût en papier va être considérable puisqu’en temps normal, on s’arrangeait pour faire un recto verso … .
    Pourriez-vous faire remonter la question également ?
    Merci pour les infos en direct presque live🙂

    • Oui mais là peu de différence avec les livrets « classiques » parfois très copieux. En attendant un portail à venir prévu par le ministère qui permettra aux parents de consulter et signer le LSU en ligne, il est possible de l’envoyer par mail en version pdf et de le considérer signé via un accusé de réception. Nous avons soumis ce point au ministère qui en est d’accord.

      • Merci pour les précisions, on s’adaptera au fur et à mesure. En parlant de copieux, j’en profite pour signaler que chaque élève édité « pèse » 1.1 mo en pdf. Si on multiplie par 25/30 élèves et qu’on ajoute un débit internet minable, il va falloir s’armer de patience pour le téléchargement ou le transfert aux familles par mél !
        La Dgesco ne pourrait-elle pas « réduire » la taille numérique des LSU ?

        • Nous notons cette demande… Nous avons aussi demandé une version « économie d’encre » sans trame qui devrait être disponible pour le deuxième trimestre…

  12. Bonsoir

    J’ai trouvé cette info qui dit: on n’est pas obligé d’utiliser le LSUN pour ses bilans périodiques ( périodes, trimestres ou semestres). On peut utiliser un modèle à soi si les éléments du LSUN apparaissent comme les 4 nouveaux positionnements de l’élève (objectifs d’apprentissage non atteints, objectifs d’apprentissage partiellement atteints, objectifs d’apprentissage atteints, objectifs d’apprentissage dépassés.)
    – seul le bilan de fin de cycle est obligatoirement à remplir sur le LSUN,
    source, donc en fin d’année de CE2 pour le 1er degré
    http://86.snuipp.fr/spip.php?article3179

    à suivre

    • Oui tout à fait. Nous l’avons clairement indiqué dans l’article mis en lien dans la FAQ sur notre site national dès le début du mois de novembre : mise-en-oeuvre-du-LSU-LSUN-on-en-est-ou

  13. Bonjour, Je suis à temps partiel ; comment faire apparaître le nom de la collègue qui est en charge de la classe le lundi??

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s