Jouer en maternelle pour développer la capacité d’empathie

play-stone-1744638_1280

Dans les programmes de 2015, dans la partie 3 “Une école où les enfants vont apprendre ensemble et vivre ensemble”, chaque enfant doit pouvoir “se construire comme personne singulière au sein d’un groupe” “à travers les situations concrètes de la vie de la classe, une première sensibilité aux expériences morales (sentiment d’empathie, expression du juste et de l’injuste, questionnement des stéréotypes…)

Le psychologue Serge Tisseron a élaboré en 2007 le “Jeu des Trois Figures” qui permet de développer par le jeu théâtral la capacité d’empathie des jeunes enfants. Il s’agit d’un protocole très précis permettant aux enfants d’expérimenter le fait de “se mettre à la place d’un autre”. Il permet aussi de prendre du recul par rapport aux images violentes auxquelles les enfants sont exposés et d’apprendre à gérer ses émotions. Il est simple à mettre en place, peu coûteux et ne stigmatise aucun enfant puisqu’il s’adresse à tous les élèves de la classe et pas seulement à ceux qui seraient repérés comme “insuffisamment empathiques”.

Le principe consiste à faire jouer à des élèves volontaires une saynète construite à partir d’éléments apportés par les enfants suite à des images qu’ils ont vues. L’histoire comportera 3 types de rôles : agresseur, victime et redresseur de torts. Le coeur du dispositif est que les volontaires joueront tour à tour les 3 rôles.

La phase de construction collective de l’histoire est un moment intense de langage avec un décryptage des émotions ressenties par les différents protagonistes. Elle suppose aussi un processus de négociation pour construire une seule histoire commune à partir des différents éléments apportés par les enfants.

Puis les élèves qui le souhaitent, se portent volontaires en sachant qu’ils vont devoir tour à tour endosser les 3 rôles. Chaque séquence de jeu théâtral est applaudie mais surtout pas commentée. Comme les rôles tournent, la saynète est jouée autant de fois qu’il y a de personnages.

Le changement de rôle est ce qui va permettre le travail de l’empathie, soit directement par le fait de jouer les rôles pour les élèves acteurs, soit par identifications successives pour les élèves spectateurs.

Selon Serge Tisseron il est essentiel d’enrichir la boîte à outils des identifications précoces des enfants et de leur redonner le sens et le goût du jeu. Une expérimentation menée en 2007/2008 montrerait que le “Jeu des Trois Figures” favorise le changement de posture identificatoire, en agissant tout particulièrement sur l’évolution des enfants identifiés aux “agresseurs” ou aux “victimes ».

Pour mener le “Jeu des Trois Figures” il est important de recevoir une formation, celle-ci peut-être demandée dans le cadre des animations pédagogiques par exemple. Vous trouverez en ligne le guide pratique complet accessible gratuitement ici.

À lire aussi sur notre blog, le témoignage de Marie-Christine qui a mis en place ce jeu dans sa classe avec des MS.

Photo : Pixabay  CC0 Public Domain

3 réponses à “Jouer en maternelle pour développer la capacité d’empathie

  1. Bonjour

    Pourriez-vous me préciser quand et où ont lieu les formations concernant « le jeu des 3 figures »? Je souhaiterais en bénéficier mais cette formation n’est pas sur Circonscript…
    Merci de votre aide, bonne journée

  2. Bonjour,
    j’ai mis en place le jeu des 3 figues dans ma classe avec un petit groupe d’élèves (9) MS, car j’avais un enfant violent et dominateur et une fille passive craintive, une autre très timide. De janvier à juin, une séance de 45 min, par semaine, a permis de débloquer les comportements. les changements ne sont visibles qu’en fin d’année. Nous trouvions ensemble les scénarios qui ne venaient pas des images télévisuelles car à priori ces enfants là n’étaient pas soumis aux images violentes de la télé. Leurs schémas des « agresseurs » « victimes » et défenseurs ont changés aussi : ils ont compris par exemple qu’un pompier pouvait agresser, qu’une sorcière peut être victime et qu’un chien peut être sauveur,….Je l’ai mis en place avec l’aide de la conseillère pédagogique et du livret de mr Tisseron. J’ai filmé presque à chaque fois pour voir les progrès. Eux et moi avons beaucoup apprécié cette expérience qui est ma foi, très facile à organiser. Les petits rentrent dedans aisément. J’aimerais bien suivre la fromation de Mr Tisseron mais apparemment elle se situe en Belgique et est onéreuse. A vérifier …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s